Orlando et l’Internet des objets

Newsletters Orlando > Novembre 2015
 

Orlando et l’Internet des objets

standalone

Les services d’Orlando sont accessibles à des applications tierces, dûment authentifiées et autorisées.

 

Un cas d’utilisation prometteur est l’accès à la documentation technique via la lecture d’une étiquette RFID (Radio Frequency IDentification) portée par la pièce faisant l’objet de la documentation technique stockée dans Orlando.

 

Les étiquettes RFID peuvent être :
 
• des dispositifs avec une mémoire intégrée (8ko voire 64ko), permettant de stocker l’historique de maintenance de la pièce, information qui peut être utilisée lors de l’analyse des raisons de la panne, en compléments des procédures du manuel TSM (TroubleShooting Manual) stocké dans Orlando
 
• des étiquettes plus fines et plus économiques incluant un simple identifiant (EPCid), utilisé alors comme un simple paramètre de recherche de documents dans Orlando