La 3D sans « plugin » dans les navigateurs web grâce au format X3D

Newsletters Orlando > Juillet 2015

 

La 3D sans « plugin » dans les navigateurs web grâce au format X3D

3D-453

La nécessité d’avoir recours à des « plugin » de navigateur web pour afficher le contenu 3D tels que les fichiers VRML représente une contrainte importante pour la portabilité des applications qui doivent afficher ce type de contenu. L’avènement de la norme HTML5 et de la spécification WebGL ouvrent la voie à des solutions moins contraignantes. Ainsi, la plateforme Orlando permet en standard de convertir les scènes VRML 2.0/97 en scènes X3D (Extensible 3D), format créé par le consortium Web3D pour succéder au format VRML.

 

Ce format peut interagir avec tout objet des pages HTML5 auxquelles il est associé, au moyen du langage JavaScript et d’un framework dédié. Ainsi, sélectionner un Part Number dans un tableau permet d’afficher la pièce correspondante dans le navigateur en « zoomant » sur celle-ci, et l’inverse est aussi possible : sélectionner une pièce dans la scène 3D pour connaître sa référence et sa hiérarchie dans « l’assembly ».